Ma marketplace à moi

2015-10-22 04:13:11

Différents types de marketplace

Une définition de "marketplace" ? A l'image des centres commerciaux, des marchés ou encore des vides greniers, les marketplaces (ou places de marché en français) sont des plateformes web mettant en jeux deux acteurs : d’un côté des offreurs de l’autre des demandeurs. Dans les deux cas, il peut s’agir de professionnels ou de particuliers qui s’échangent des biens ou des services de différentes manières (locations, achats/ventes, enchères, trocs, dons, échanges de service… vous voyez d’autres moyens d’échanger?).

Amazon, Ebay, Alibaba, Priceminister… sont quelques-unes des marketplaces généralistes d’achats/ventes qui nous viennent toute suite à l’esprit. Il existe aussi tout un tas de marketplaces dédiées à un domaine précis ou avec des modes de fonctionnement différents. Une petite liste d’exemples en tout genre :

  • La Redoute spécialisée dans le prêt à porter

  • Leboncoin célébrissime site de petites annonces

  • Uber le très médiatisé service de transport mettant en relation utilisateurs et conducteurs 

  • Blablacar le premier site dédié au covoiturage en France

  • AirBnb la plateforme mondialement connue de location immobilière entre particuliers

  • Etsy qui met l’accent sur les produits faits main et qui a récemment fait une introduction en bourse impressionnante (valorisée à près de 3,2 milliards d'euros)

  • Google play la marketplace pour les applications Android

  • 123rf banque d’images

  • Et beaucoup d'autres marketplaces spécialisées Delamaison, Sarenza... etc 
  • Votremarketplace : à vous de jouer!

 

Lancez votre markeplace!

Oui vous aussi vous pouvez créer une marketplace dans un domaine existant ou en partant de zéro. Je vois en gros deux cas possibles :

  1. Vous avez déjà un site ecommerce et/ou un magasin physique dans un domaine précis, vous vendez par exemple des vélos. Vous pourriez donc créer une marketplace spécialisée dans le monde des vélos et proposer à d’autres magasins physiques ou en ligne du même domaine de venir vendre sur votre plateforme. Votre objectif serait d’attirer tous les acheteurs de vélos sur votre plateforme qui deviendrait alors la référence incontournable s’agissant de vélos.
    Les consommateurs y trouveraient ainsi leur compte avec non seulement une gamme de produits plus large mais aussi avec des prix plus intéressants dus à la concurrence entre les vendeurs. De plus, ces derniers étant spécialisés dans leur domaine, ils sont les plus à même de répondre aux demandes des acheteurs.
    Le référencement naturel ainsi grandement facilité, vous permettra alors non seulement d’augmenter vos propres ventes, mais aussi obtenir une rémunération supplémentaire via la location d’espaces de ventes à vos concurrents qui deviendraient donc par la même occasion vos clients!

    offre

  2. Vous n’avez rien, ni site, ni magasins, mais vous avez l’envie d’entreprendre. Lancez vous! Dans ce cas soit :

a) vous avez l’idée d’un nouveau concept révolutionnaire

b) vous reprenez une idée existante en essayant d’apporter des plus (meilleur design avec des nouvelles fonctionnalités, plus d’ergonomie…) Le business model et le marketing peuvent aussi peut être source d'innovation.
Et n’utilisez pas un “ça existe déjà” comme argument : il y a de la place pour tout le monde. Selon la Fevad, en 2014 les ventes sur internet ont augmenté de 11% sur un an en France pour un chiffre d’affaire de près de 57 milliard d’euros (http://www.fevad.com/etudes-et-chiffres/chiffres-cles-2014).
Évitez juste de vous lancer sur un marché saturé sans même chercher à apporter un plus qui vous fera sortir du lot de vos concurrents.

c) vous pourriez aussi vous inspirer de ce qui se fait ailleurs et essayer d’importer un concept chez vous quitte à l’adapter en fonction des différences de culture, de législation ou d’accès aux technologies par exemple. Pensez aux marchés de niche, aux différentes possibilités BtoB, BtoC, CtoC… CtoB?
Ici des avantages évidents : vous n’avez pas d’achat à faire, ni de stock ou de livraison à gérer. Chacun son métier!


Dans les deux cas, faites attention à votre responsabilité vis à vis des utilisateurs de la plateforme. En effet, même dans le cas où vous n’êtes pas directement responsable d’un dysfonctionnement (retard de livraison dû à une rupture de stock du vendeur par exemple) vous serez toujours l’intermédiaire vers qui les différentes parties vont se retourner. Pour bien gérer le mécontentement des acheteurs, il faut imposer des règles strictes aux vendeurs qu’ils doivent respecter sous peine d’être suspendus du site.

Assurez une bonne qualité de service, vos clients seront satisfaits, ils le feront savoir et ils reviendront. 

Une bonne plateforme

Pour réussir son projet de marketplace il faut prendre en compte l’aspect technique d’un côté et commercial de l’autre. Votre plateforme doit donc présenter un design moderne et ergonomique rendant la navigation agréable mais aussi une interface d’administration performante pour vous faciliter la gestion.

Le site doit bien sûr être responsive pour s’adapter à tous les appareils. En effet, le m-commerce croît rapidement : toujours selon la Fevad en 2013, les ventes sur mobiles et tablettes auraient augmenté de 160% en France. Sans oublier que dorénavant, les moteurs de recherche avec Google en tête, souhaitent optimiser les recherches faites sur smartphone et tablette en favorisant les sites disposant d’une version mobile ou avec un responsive design.

Un point très important et évident à la fois : il faut aussi garantir un grand niveau de sécurité des données de vos clients. Vous pouvez vous référer aux “critères à prendre en compte pour réaliser un bon site vitrine” qui sont aussi applicables ici.

Enfin, le succès de votre marketplace dépendra en grande partie de votre stratégie webmarketing. Il faudra assurer une bonne communication pour augmenter le trafic sur votre site pour parvenir à attirer non seulement les acheteurs mais aussi bien sûr les vendeurs.

 

Conclusion

Est-ce exagéré de penser que le commerce de proximité est au centre commercial ce que le simple site ecommerce est à la marketplace? Je pense qu’il est de plus en plus difficile pour un “petit vendeur” de se contenter de vendre sur son site ecommerce personnel, il doit aller vendre ses produits là où l’offre est centralisée, là où sont les clients.

La présence sur une marketplace pour un e-commerçant devient importante sauf si ce dernier dispose déjà d’un gros trafic sur son site. Pour les autres, on conseille souvent de diversifier son audience sur une marketplace déjà existante avec tous les avantages que cela implique. Je vous propose juste de voir un peu plus loin : ouvrez plutôt votre propre centre commercial.

 

Si vous voulez voir votre idée de marketplace devenir réalité, contactez-nous ! Après un premier brainstorming nous pourrons rapidement démarrer le développement pour réaliser une plateforme sur mesure et opérationnelle en quelques mois (la durée peut varier en fonction de vos besoins). 

 

TOP